Jump to Top .

Astrology: The errors in the election of Days and of Hours...

Astrologie : Les erreurs de définition des jours et des heures…

Note on why the believers in God should look for pure Spirituality rather than miring in the farcical cults, like the Talismanic Magic based on the astrological positions of the Heavenly Bodies.


The gross errors of the Astrologers in the election of Days, Hours, minutes…
Les grandes erreurs des Astrologues dans la définition des Jours, Heures, Minutes…

By the permission of The Great God (for the believers) or of the nature (for the pagans) it is the Spirit who govern the firmament. Continuing our argumentation reflecting on the Universe as the Almighty God’s creation, and let’s agree that a Human Being has been made in his image. Due to the fact that the Father himself is an accumulation of Spirits, should also mean that each Human being must have at least one Spirit guiding the Soul or Mind together with the body as one “Megalocosmos” as called by some Philosophers. God is a Saint and all things around him are to be sanctified, therefore, every Human Being can only approach or see him if and only if (s)he is also a Saint as it said in Matthew 5:8 “Blessed are the pure in heart, for they will see God” In other words, the reason for been pure in Heart is because it is solely under these conditions that one could adore him in Spirit on the earth, and after death, to go in the Kingdom of Heaven. Worshipping God with the lips only when praying without having a pure heart, and/or guarding his commandments, is not sufficient.

According to the diverse religious teachings, God’s Wisdom is closed to those sinking in idolatries, venerating natural elements like the Moon, the Sun, the Stars, or making use of astrological based Magical operations, like Talismanic cults. If one can grant credit to them, then it will be necessary to solve the following equation, namely, how God is going to judge those who were born before the Gospels were known to human beings and therefore, did not have a chance to hear about them and that may be the reason why some of them were worshipping the natural elements though by invocating the name of The Almighty God. This article does not present the suitable framework to back up on such a complex subject but to give just some errors of modern astrology which induces its followers in false expectancies.

The Power of the astrological positions of the Heavenly Bodies on the natural Elements

It is not erroneous when the Wise in Astrology do write of the Planets and of their positions, of the capacities to produce diverse effects or power over inferior and elemental things. However, the power is limited solely over natural operations of these Elements, and not over any Spirits, or force in all supernatural things.

The gross errors of the Astrologers in the election of Days, Hours, minutes…

The modern astrology has elected a certain day, and divided it up into many false divisions such as hours, minutes, etc. by saying: “we have the Planetary Hours, and the Planet appropriate to each Hour.” But what Planets, what fine order and what advantage one gets by this division! An adept of the astrology will say: “A very great one, because it shows us in all things, either good or bad fortune!” Is that true for Human beings although the Planets and Stars and other natural elements do produce change of the time and of the Air? Nevertheless, let’s partly concede, and then questioning ourselves how they do divide the Planetary Days and Hours… Well, for the astrologers, the first hour of the day begins with the Planet which itself gives the name unto the day, as Sunday is ascribed to the Sun, Monday to the Moon, Tuesday to Mars, Wednesday to Mercury, Thursday to Jupiter, Friday to Venus and Saturday to Saturn.

Then they divide the length of the Day into twelve equal portions calling them Hours, and to each Hour a planet is assigned, idem for the Night, according to whether the days be long or short, hence, the same Hours can become long or short. As for example, suppose that on Sunday the sun rises at 7 o’clock and sets at 5 o’clock in the evening, its course will be ten (10) Hours, which is divided up into twelve (12) equal parts, so that each Hour is of fifty (50) minutes length and not sixty (60) minutes as expected. Always by assuming that the first Planetary Hour is of the Sun, and is fifty minutes long; that the second is of Venus; the third of Mercury; and so on of the others; by continuing the cyclic assignment of the hours, in our example, after the seventh Planet, the eighth Hour returns unto the Sun; the ninth unto Venus; the tenth unto Mercury, till the Day finishes. Then comes the Night, which is longer, that is to say, fourteen (14) Hours, and each Planetary Hour of this Night will be seventy (70) minutes, and in order to continue the regular succession as we have begun, the first Hour of the Night will be of Jupiter; the second of Mars; the third of the Sun; and so on until Monday, whose first Hour will be (according to this rule) of the Moon (Monday).

The Errors of the Astrologers in the election of Days, Hours…

The question now is: does it always happen that when the Day of Monday begins, that is to say, when the Sun rises in its horizon, that both the Sun and the Moon rise also together, and that they set also together in the evening. Of course not, and the Astrologers cannot answer this question. Why then do they apportion unto the second day of the week and unto its first hour the Moon? The astrology does not have any appropriate answer to such question, but a likeness to the name of the Day.

Therefore, one can assume that the astrology by wrongly interpreting the lifecycle of the cosmos induces his admirers looking for natural power in gross errors. Then, when is it that a Planet has the greatest force over the Elements; whether when it is above or when it is below the horizon or hemisphere? Let’s say that it more powerful when it is above, because being below it has no power save according to the Will of God. Why then, even further than this, should Astrologers attribute unto a Planet a Day and Hour, if during the whole period of such Day it appears not above the horizon!

Another form of Classification of the Masters of the universe

The following form of classification of the Planets and their astrological positions appears more founded than that mentioned above and allows a better comprehension of the real planetary cyclic movement.

When the Planet begins to appear upon the horizon then does its Day begins, whether it be Light or Dark, Black or White, and until it has passed its elevation, its Day lasts until it rises anew at the horizon, and after that it has set, will its Night endure; so that as well in the Days of the Sun as in those of the Moon and of the others the Days of all the Planets be mingled, only that one begins sooner than another. The nature according to which the Planets may be mingled together is left in the Celestial signs.

Finally, the most crucial issue is how to accurately define or calculate the Planetary Hours? Generally speaking, an Hour should be / could be and is been considered as the interval of time during which a Planet is with a constant grade and very powerful, being over us and above our head, that is to say, when it is in the Meridian. Then, naturally, will sometimes arrive the Hours of two Planets together and beginning at the same moment; they then produce an effect according unto the nature, quality, and complexion of these Stars. But all this only have power in the natural things.

Reflection

Assume that this current election of Days ascribed to the seven Planets is reliable. Then what shall the Humanity do, when further new Planets are discovered. For example, with the discovery of Herschel and Neptune, the number of days in a week should be increased passing from 7 to 9 days, just a matter of a deductive analysis.






Astrologie: Les erreurs de définition des jours et des heures…

Note sur la motivation des croyants en Yah à rechercher la spiritualité pure plutôt que de s’embourber dans des bouffonneries, tel que le culte de Talisman basé sur les positions astrologiques des entités astrales.

Selon la loi de Yah (pour les croyants) ou de la nature (pour les païens) c'est l’Esprit de Yah qui régit le firmament. Tout en voulant poursuivre notre argumentation se reflétant sur l'univers selon la création de Yah Tout-Puissant, les êtres humains ont été crées à son image. Etant donné que le père lui-même est une accumulation d’Esprits, signifie que chaque être humain doit être en possession d’au moins d’un esprit (« e » minuscule, contrairement à l’Esprit de Yah qui doit s’écrire avec « E » majuscule) pour guider son âme ou intellect ainsi que le corps, le tout formant un ensemble « Megalocosmos » comme le définissent certains Philosophes éclairés. Puisque Yah est un Saint et toute chose autour de lui doit être sanctifiée, alors chaque être humain, pourvu qu'il soit purifié du cœur, peut l'approcher ou le voir comme le dit Matthew 5:8 « Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Yah » En d'autres termes, la motivation d’avoir un cœur pur est que c'est seulement sous cette condition que l’on pourra l'adorer en esprit sur la terre des vivants, et après la mort, aller dans le Royaume des Cieux. En adorant Yah qu’avec les lèvres en prière sans avoir le cœur pur, et/ou en observant que ses commandements pour les accomplir, n’est pas suffisant.

Diverses religions enseignent que la Sagesse de Yah n’est pas accessible à ceux qui s’embourbent dans des idolâtries, qui vénèrent les éléments de la nature tels que la lune, le soleil, les étoiles ou en faisant usage des opérations magiques basées sur les connaissances astrologiques, tel que les cultes de Talisman. Si l’on peut leur accorder crédit, alors il faudra résoudre l’équation suivante, à savoir, comment Yah jugera ceux qui ont vécus avant la connaissance de l’évangile et certainement pour cette raison, beaucoup sont ceux qui furent contraints d'adorer les éléments de la nature tout en invoquant cependant le nom du Yah Tout-Puissant. Cet article ne présente pas le cadre approprié pour étayer sur un sujet aussi complexe mais se veut d’exposer tout juste quelques erreurs de l’astrologie moderne qui induisent ses adeptes en erreur.

La puissance des positions astrologiques des corps astraux sur les éléments naturels

Il n’est pas erroné lorsque que l’astrologie assigne aux planètes à leurs positions, des capacités de produire des effets divers sinon une Puissance sur les choses inférieures et élémentaires. Cependant, ladite puissance a ses effets limités que sur des opérations des éléments naturelles, et non sur un quelconque esprit, ou entité surnaturelle.

Les grandes erreurs des Astrologues dans la définition des Jours, Heures, Minutes…

L'astrologie moderne a choisi un Jour quelconque, et l’a divisé en plusieurs parties fausses telles que les Heures, Minutes, etc. en disant : « nous avons les heures planétaires, et la planète appropriée à chaque heure. » Mais de quelles planètes, de quel ordre méticuleux s’agit-il et quels avantages peut-on en tirer de cette division! Un adepte de l'astrologie dira : « L’avantage est très grand, parce qu'elle nous montre entre autres, la bonne ou mauvaise fortune! » Est-ce vrai pour les êtres humains quand bien même les planètes et les étoiles et d'autres éléments cosmologiques produisent des changements du temps et de l'air? Néanmoins, consentons en partie, et par la suite se demander comment ils ont divisé les jours et les heures planétaires… Eh bien, pour les astrologues la première heure du jour commence avec la planète dont son nom lui est donné, ainsi, au dimanche est attribué le soleil, au lundi à la lune, au mardi à Mars, au mercredi à Mercure, au jeudi à Jupiter, au vendredi àVénus et au samedi à Saturne.

Par conséquent, ils divisent la durée du jour en douze (12) parties égales lesquelles sont appelées Heures, et en assignant à chaque heure une planète, idem pour la nuit, selon que les journées soient longues ou courtes; ce faisant, les mêmes heures peuvent devenir longues ou courtes. Considérons comme exemple en supposant que le dimanche le soleil se lève à 7 heures et se couche à 5 heures, son parcours aura été de dix (10) heures, lesquelles seront divisées en douze (12) unités égales, de sorte que chaque heure sera de cinquante (50) minutes. Toujours, tout en supposant que la première heure planétaire est assignée au soleil, et étant longue de cinquante minutes; que la deuxième à Vénus; la troisième à Mercure; et ainsi de suite pour les planètes restantes; puis en continuant la distribution cyclique des heures aux planètes, dans notre exemple, après la septième planète, la huitième heure est à nouveau attribuée au soleil; la neuvième à Vénus; la dixième à Mercure, jusqu’à ce que le jour du dimanche finisse. Puis commence la Nuit qui est plus longue, c'est-à-dire, quatorze (14) heures, et ainsi, chaque heure planétaire de cette nuit sera de soixante-dix (70) minutes; afin de continuer la succession régulière comme définie ci-dessus, la première heure de la nuit sera assignée à Jupiter; la deuxième à Mars; la troisième au soleil; et ainsi de suite jusqu'au lundi, dont la première heure sera (selon cette règle) attribuée à la lune (Lundi).

Les erreurs des astrologues dans la définition des Jours, Heures, Minutes…

La question que l’on peut se poser est la suivante: est-il concevable que toutes les fois que la journée du lundi commence, c'est-à-dire, quand le soleil se lève à l’horizon, cela signifierait aussi que le soleil et la lune se lèvent également ensemble, et qu'elles se couchent également ensemble le soir. Naturellement non, et les astrologues ne peuvent pas répondre à cette question. Pourquoi alors assignent-ils la lune au deuxième jour de la semaine et à sa première heure? L'astrologie n'a aucune réponse appropriée à une telle question, mais une toute vague pareille à l’attribution des noms au jour.

Par conséquent, il est évident que l’astrologie interprète incorrectement les positions des corps astraux et laisse les adeptes des cultes de Talisman patauger dans des grandes erreurs. Ces interprétations ne sont ni fiables pour déterminer le moment auquel une planète atteint sa plus grande puissance sur les éléments – est-ce au moment où elle se trouve au dessus ou en dessous de l’horizon ou l’hémisphère – ni sa position exacte à un temps précis; supposons qu’une planète soit plus puissante lorsqu’elle se trouve au dessus parce qu’étant en dessous, selon la volonté de Dieu, elle n’a aucune puissance. Quoi de plus ridicule que cela, lorsque ceux-ci osent assigner un Jour et des Heures aux planètes quand bien même que tout au cours de la journée une planète n’apparait point à l’horizon!

Une autre forme de classification des maitres de l’Univers

La forme suivante de classification des planètes et leurs positions astrologiques parait plus fondée que celle mentionnée ci-dessus et permet une meilleure compréhension du véritable mouvement cyclique planétaire.

Lorsque la planète commence à apparaître à l'horizon alors débute sa journée, peu importe si le jour est éclairé ou obscur, noir ou blanc, et cela jusqu'à ce qu'elle ait passé l’altitude; son jour dure jusqu'à ce qu'elle apparaisse à nouveau à l'horizon, et après son couché, sa nuit commence; de sorte qu'aussi bien pendant les jours du soleil comme ceux de la lune et des autres, les jours de toutes les planètes peuvent s’entremêlés, sauf que le Jour d’une peut commencer tôt avant celui d’une autre. La nature selon laquelle les planètes peuvent s’entremêler est détenue dans des signes célestes.

Finalement, la question la plus cruciale est de pouvoir définir ou calculer de façon précise les heures planétaires? D'une façon générale, une heure devrait être / pourrait être et est considérée comme l’intervalle de temps pendant lequel une planète émet à un degré constant, toute sa puissance, lorsqu’elle se trouve au-dessus de nous et au-dessus de nos têtes, c'est-à-dire, quand elle est dans le méridien. Evidemment, il est donc tout à fait probable que parfois les heures de deux planètes peuvent coïncider; naturellement, dans une telle constellation, elles produisent alors un effet proportionnellement considérable sur la nature, la qualité, et la complexion desdites planètes. Mais tout ceci a des effets que sur les éléments naturels.

Réflexion

Si l’on considère que cette définition actuelle des jours attribués aux sept planètes est fiable. Alors que devrait faire l'humanité, à chaque fois que d'autres nouvelles planètes sont découvertes. Par exemple, avec la découverte de Herschel et de Neptune, le nombre de jours de la semaine devrait être revu à la hausse passant de 7 à 9 jours, juste une question d’analyse déductive.


Your PanAfrican Radio Team
config.locale_all is missing in the typoscript

to top